Developpez.com - C
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :

next up previous contents index
Next: Les commentaires Up: Les bases Previous: Les jeux de caractères

Sous-sections

Les unités lexicales

  Le langage comprends 6 types d'unités lexicales : les mots-clés, les identificateurs, les constantes, les chaînes, les opérateurs et les signes de ponctuation.

Les mots-clés

  Le langage C est un langage à mots-clés, ce qui signifie qu'un certain nombre de mots sont réservés pour le langage lui-même et ne peuvent donc pas être utilisés comme identificateurs. La liste exhaustive des mots-clés est la suivante :
        auto            double          int             struct
        break           else            long            switch
        case            enum            register        typedef
        char            extern          return          union
        const           float           short           unsigned
        continue        for             signed          void
        default         goto            sizeof          volatile
        do              if              static          while

Attention

Si le compilateur produit un message d'erreur syntaxique incompréhensible il est recommandé d'avoir le réflexe de consulter la liste des mots clés pour vérifier que l'on a pas pris comme identificateur un mot-clé. Si le lecteur désire être convaincu, il lui est suggéré de donner le nom long à une variable entière.

   
Les identificateurs

 

Le but d'un identificateur est de donner un nom à une entité du programme (variable, procédure, etc.) Les identificateurs sont formés d'une suite de lettres, de chiffres et du signe souligné, suite dont le premier caractère ne peut pas être un chiffre. Les lettres formant les identificateurs peuvent être majuscules ou minuscules, mais doivent faire partie de l'alphabet anglais : les lettres accentuées sont interdites. Les noms var1, PremierIndex, i_tab, _deb sont des identificateurs valides, mais 1i et i:j ne le sont pas.

Un compilateur a le droit de tronquer les identificateurs internes (ceux qui ne sont pas exportés à un éditeur de liens) au delà d'une certaine longueur. Cette limite dépend de l'implémentation, mais ne doit pas être inférieure à 31 caractères.

De la même manière, les identificateurs externes (exportés à un éditeur de liens) pourront être tronqués au delà d'une certaine longueur. Cette limite est généralement plus sévère, mais ne peut être inférieure à 6 caractères. De surcroît, la distinction entre minuscules et majuscules n'est pas garantie (au contraire des noms internes, pour lesquels cette distinction est garantie).


next up previous contents index
Next: Les commentaires Up: Les bases Previous: Les jeux de caractères
Bernard Cassagne
1998-12-09
Contacter le responsable de la rubrique C